Temps à lire: 1 minute

Jusqu’au 11 février 2018, l’exposition du musée des Beaux-Arts de Dole, coproduite avec la Piscine de Roubaix et le Palais Lumière d’Évian, est l’occasion de réécrire et de découvrir l’œuvre complexe de ce peintre, prise entre modernité et académisme.

Jules Adler, entre modernité et académisme, un peintre naturaliste méconnu.

jules adler

Peintre franc-comtois né à Luxeuil-les-Bains, Jules Adler (1865-1952) fait carrière dans la mouvance des artistes naturalistes, ces peintres qui, après la révolution réaliste de Courbet et des paysagistes de Barbizon, inventent à partir des années 1870 une peinture de la vie sociale, du quotidien, fortement préoccupée par le monde ouvrier, le travail, la ruralité. Fidèles au projet naturaliste initié par Zola dans le domaine littéraire, ces artistes privilégient des manières réalistes, presque documentaires, s’attachant à chercher derrière leurs modèles les destinées sociales de leurs contemporains. Adler, peintre de la seconde génération naturaliste, n’avait encore fait l’objet d’aucune grande exposition.

href= »http://www.culturecommunication.gouv.fr/Thematiques/Musees/Actualites/Exposition-d-interet-national-Jules-Adler.-Peindre-sous-la-IIIe-Republique » rel= »noopener » target= »_blank »>plus d’information

[amazon_link asins=’8836636322,B003X906SQ’ template=’ProductGrid’ store=’parisacontrej-21′ marketplace=’FR’ link_id=’1c82c2d9-d74b-11e7-9617-39fffd89677f’]