Temps à lire: 2 minutes

Metteur en scène, cinéaste et comédien, Patrice Chéreau (1944-2013) a profondément marqué le paysage artistique de ces dernières décennies. À l’occasion de la reprise de De la maison des morts de Leoš Janáček à l’Opéra Bastille, l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France s’associent pour présenter la première exposition exclusivement consacrée à son parcours sur les scènes lyriques.

[amazon_link asins=’2330084110′ template=’ProductGrid’ store=’parisacontrej-21′ marketplace=’FR’ link_id=’30fd1609-d8cc-11e7-9e81-6b10824f4227′]À travers les onze productions qu’il a réalisées, Patrice Chéreau a apporté un nouveau souffle à la mise en scène d’opéra, mettant ses talents de directeur d’acteurs au service d’une conception toujours plus incarnée des rôles chantés. L’exposition invite à découvrir les choix formels ou conceptuels opérés pour chacune de ces mises en scène, et montre la richesse de l’univers visuel ayant influencé Patrice Chéreau et son scénographe Richard Peduzzi. Elle permet aussi d’explorer la spécificité des processus de création mis en œuvre par Chéreau à l’opéra : comment diriger les chanteurs comme des comédiens ? Comment travailler en concertation avec les chefs d’orchestre ? Quelles relations établir entre la ligne musicale d’une partition et l’action qui se déroule sur un plateau ?

Patrice Chéreau, palais Garnier

Se dessine un portrait du metteur en scène au travail, dans un dialogue étroit avec l’ensemble de ses collaborateurs, cherchant en permanence à donner à l’opéra la puissance d’un « théâtre grandi, porté à l’incandescence par la musique, comme l’épée de Siegfried ».

Du 18 novembre 2017 au 3 mars 2018 au Palais Garnier
Bibliothèque-musée de l’Opéra.
Plus d’information.