Temps à lire: 3 minutes

Vivre harmonieusement et heureux dans nos désirs d’être.

Jean-Jacques Ecorce

 

Exposition du 1er mai 2017 au 21 mai 2017

Jean Jacques Ecorce, né en 1946 en Charente Maritime. Il commence à sculpter à 27 ans avant de se tourner peu à peu vers la peinture. Elève de César et de Nadal aux Beaux Arts de Paris, il se perfectionne à L’école Supérieure de Montpar-nasse, puis à celle de la Place des Vosges.

Dans son parcours peu orthodoxe et atypique sur la figu-ration contemporaine; il admire les peintres tel que Chagall Modigliani, Gauguin, Matisse, Picasso, Garouste, Hélion… Jean Jacques Ecorce travailla sa peinture dans l’abstraction, notamment sur les rêves, dans des œuvres énergétiques, ente abstraction et figuration, empreintes d’analogies et de méta-phores.
Il connu et eu pour amitiés Zao Wou Ki, César, Arman, Alain Corneau, Isabelle Huppert, Arditi, Alain Giraudeau, Umberto Ecco, Alain Prost, Beltoise, Jabouille, Ambrosino, Senna , Villeneuve , Ari Vatanene…
Du temps où il était pilote d’essais, il pratiqua les arts martiaux en karaté et aïkido. Pendant 25 ans.

Il expose environ 90 œuvres à la Galerie de l’Europe, du 1er mai au 21 mai 2017 et du 16 octobre au 29 octobre 2017.

Les toiles récentes de Jean Jacques Ecorce , s’inscrivent dans un renouveau d’un langage identitaire , une narration fragmentée ouverte sur les rêves , qui répond à la perception des choses , à une ambigüité du visible et de l’invisible , dans des scènes banales de la vie . Des figures féminines , mis en abyme dans des compositions réalistes , fantasmatiques , un dialogue des visages et des corps avec ce jeu plastique , en infirmant le sens , sans nous faire douter de ce que nous constatons . La métaphore d’absorption , éphémère , cette vision poursuit notre interrogation dans une peinture pleine de sur- prises .

Ces toiles parlent d’un retour en ce monde et de l’énergie vitale

qui pousse à cette vision et nous emporte dans cet élan . Nous sommes des acteurs , et chacun a la responsabilité de découvrir les engrenages et de prendre soin .

Spectateur dans une attitude de bonheur, et semble nous renvoyer vers notre propre regard, et interroger la pertinence de celui-ci. Il est vivace, vindicatif, revendicatif, dans un environnement de repères et propulsés au cœur de notre espace pictural énigmatique, gai et surprenant. L’intime et le dynamisme des peintures dans ses personnages, qui ont une force intérieure, par ces scènes capturées d’un instant, reformulées, théâtralisées. Ces toiles déploient un univers d’histoires, de souvenirs, de dialogues, de projections possibles. L’intime est l’existentiel qui dedans ou dehors, sont de notre identité et altérité et relie, sous ces personnages sur les regards que nous y portons. Ces pensées sont des flux de conscience et ne nous laissons pas décourager par des inconsciences possibles. Tous ces personnages sont calmes dans des espaces d’assurances de joie des regards amplifiés d’une intensité magnétique. Cette liberté de puissance, agréable, parfois provocatrice, humoristique, nous promettent certaines formes de contrainte, de domination, ce n’est pas un conditionnement acharné contre la solitude.
D’emblée, l’œuvre – vie de Jean Jacques ECORCE rassemble des émotions, fort aux siennes et qui différent des modes évocatrices actuelles. Son art actuel pictural et sculptural féconde la culture de notre temps.

En regardant cette exposition, d’une violente nécessité, nous retrouvons les poussières de notre vie, nos souches blindées, des joies primitives, l’harmonie demeure b , tramée et torsadée d’illusions.

Tenter d’apercevoir ce qui se passe dans nos chambres intimes de notre mémoire , tout en penchant sur des portraits , à scruter des yeux fous , arpenter , déambuler , entrouvrir , et percevoir ce qui peut se dénouer , en nous , dans cet échange , d’ivresse , d’illusion, d’amour , de magie , de danse et de musique , geste minimaux et érotisme .

De cette exposition , bien construite , ou tout est visible , nous sommes harponnés , par ce que nous venons de découvrir , sans faire l’impasse sur notre BONHEUR.

Site internet: http://www.jeanjacquesecorce.com/francais/

Facebook de Jean Jacques Ecorce

Adresse :
Galerie de l’Europe
55 rue de Seine
75006 Paris

Métro Saint-Germain des Prés

Ouvert du lundi au dimanche de 10 à 19h30
En présence de l’artiste