Temps à lire: 2 minutes

Comment imaginer que les Francs-maçons, ces hommes et ces femmes attirés depuis toujours par la spirit-ualité, passionnés par l’Ecosse, son histoire et sa culture, n’aient pas proposé, jusqu’à ce jour, de whisky « Fraternel » !
Rassurez-vous, c’est désormais chose faite.
Initié par trois Maçons à destination des Frères et des Soeurs, (The) Knight’s Sword a été lancé officiellement début avril, lors d’un déjeuner-rencontre de La Confrérie des Chevaliers du Malt et de la Musique, Fraternelle créée en 2014 et membre de la Fédération du Cercle Européen des Fraternelles (FCEF).
La C.C.M.M., alias la Society, compte dans ses rangs près de 70 membres, dont environ 15% de Soeurs.

Un whisky pour les Francs-maçons ?
Voyez-vous même, ce blended Premium annonce fièrement ses 43° (4+3) et revendique (évidemment) 7 ans d’âge.
Pourquoi 7 ans ? Parce que, comme nous l’indique le collier accroché à son fil de chanvre et de lin, placé sur le flacon au design ancien et original, 3 ans le forment, 5 le composent et 7 le rendent juste et parfait.

Ses notes de dégustation affichent un esprit Speyside (Nord-est de l’Ecosse), sa teinte ambrée est due à son vieillissement en fûts de sherry andaloux et, comme tout blended whisky écossais qui se respecte, on peut le consommer sec ou sur glace.
L’étiquette de (The) Knight’s Sword (L’épée du Chevalier) aura peu de secrets pour celles et ceux qui fréquentent les Loges. Les clins d’oeil à l’Ordre vous rappelleront que les membres de la Society aiment associer la musique (clef de sol stylisée) à l’esprit du Malt. Souhaitons à ce breuvage de rite écossais d’entrer rapidement dans la grande chaîne d’union des whiskies du monde par le biais des salles « humides » et des flashs (flasques), utilisés notamment au Rite Standard d’Ecosse.
Et si en travaillant de midi à minuit, vous vous sentez passer, de temps à autre, de l’autre côté de la Force, relisez le slogan de ce scotch d’exception (intégrant – via 3 distilleries – 45% de malt dans sa composition) : « Soignez le mal par le Malt ».

Et quid des Non-Maçons me direz-vous ?
Réponse : les Francs-maçons ne sont pas sectaires et encore moins intolérants, personne n’est donc frappé d’exclusion dans la diffusion de ce whisky de bonne « Tenue ». Faites-le déguster autour de vous et partagez l’art de la dégustation avec vos amis. Mais attention, écoutez le conseil de ses créateurs : buvez un verre à la Fraternité… avec une juste modération.

http://leschevaliersdumalt.com/produits-derives/

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération